C’est nouveau et cela a plu !

Articles > Actualités   12-05-2017


Pas de via ferrata mais des parcours d’Acrobastille choisis à cause de leur simplicité en ce mercredi 10 mai pour une douzaine d’enfants. Encadrée par 3 éducateurs et 11 bénévoles SDSM, la découverte de cette activité a été très appréciée d’autant plus qu’un partenariat avait été établi avec Acrobastille.
Tandis que Raymond et Bernard répondent aux questions du Dauphiné Libéré, les techniciens expliquent le fonctionnement du premier atelier de la journée : la galerie aux sorcières.
Une fois les harnais enfilés, c’est une cordée qui s’engage dans ce parcours aériens, équilibriste mais ludique. Parfois il faut vaincre sa peur qui reste là malgré la bonne longe de sécurité, parfois, il faut jouer les funambules, parfois il faut être contorsionnistes… Mais ce qui est certain, la bonne humeur reste présente jusqu’au dernier agrès, une tyrolienne.
Il est un peu plus de midi, lorsque le dernier termine son parcours. C’est l’heure du pique-nique et le moment de reprendre des forces, car pour ce début d’après-midi, le spéléobox attend tout le groupe.
120 mètres de galeries, dans le noir, attendent les jeunes et moins jeunes… Dans le secret de ce corridor, chacun avance pour franchir chatières, siphon de balles, galerie. Mais le secret est un secret de polichinelle car ceux qui sont restés dehors peuvent voir grâce à quelques cameras infra rouges positionnées
dans le circuit, l’avancement de la troupe. Ce ne sont que rires et plaisanteries que l’on peut entendre.
De l’avis des éducateurs, une telle activité équivaut à de nombreuses heures de motricité que les enfants suivent dans les différents établissements. Alors, voilà un prétexte pour qu’AcroBasstille devienne un rendez-vous annuel apprécié par tous, grands et petits.
Les remerciements du président à Acrobastille

Monsieur le Directeur,
La sortie “acrobastille” organisée par la Société Dauphinoise de Secours en Montagne ( SDSM ) le 10 mai dernier a été particulièrement appréciée autant par les enfants que par les adultes. S’agissant spécialement des enfants handicapés, au-delà de l’aspect ludique indéniable, ce type d’activité contribue vraiment à optimiser pour eux l’estime de soi, la confiance en soi et la motricité.
L’accueil chaleureux et attentionné de votre équipe ainsi que les conditions d’accès exceptionnelles que vous avez bien voulu réserver à notre groupe ont aussi largement contribué à la pleine réussite de cette journée et nous encouragent à réitérer l’expérience.
Je tiens à vous en féliciter et remercier chaleureusement.
Vous souhaitant le meilleur et notamment une bonne saison estivale, je vous prie d’agréer, Monsieur le Directeur, mes bien sincères salutations.
Raymond Mollaret

cliquez ici pour visionner une vidéo
cliquez ici pour visionner cette vidéo en HD
cliquez ici pour visionner une autre vidéo
Lire l'article du Dauphiné ici
cliquez ici pour visiter le site de'Acrobastille

dan

« Coucou » à l’Ecoutoux

Articles > Actualités   22-04-2017

Le vent froid de ces deniers jours n’a pas empêché le Bureau de la SDSM de faire une petite reco ensoleillée sur ce sommet assez peu connu de la Chartreuse, non loin du Sappey. Au-delà de la petite montée vers ce sommet, l’objectif était surtout de reconnaître les lieux d’une éventuelle « nuit en refuge » en remplacement de celle initialement prévue à Gresse en Vercors au camping de notre compagnon Christian.


En effet, dans ce secteur à l’écart de l’axe principal du Col de Porte, se situe un complexe de tourisme sportif, principalement équestre, l’ « Ecurie du Sappey – Domaine de Bens » qui en outre dispose de structures hébergement et restauration permettant d’envisager dans des conditions satisfaisantes 2 journées et une nuit au profit de la bonne trentaine de gamins qui participent généralement à ces désormais traditionnelles « nuits en refuge ».
De plus, le critère « proximité » de ce site non loin des établissements de Vinay , Voiron, Voreppe est un atout déterminant : économie des moyens de transport et surtout moins de pertes de temps et de fatigue dans les trajets véhicules pour les gamins.
La grimpée à l’Emeindras d’une part à l’Ecoutoux d’autre part seront les objectifs sportifs de ces 2 journées. Le profil et l’état des sentiers sont satisfaisants, peu exposés y compris pour la joëlette.
Les dates de cette action restent inchangées, à savoir les 26 et 27 septembre 2017.
Ce sera vite là !

Vous avez dit : Nuit en refuge « hivernale » !

Articles > Actualités   31-03-2017

Il faut beaucoup d’imagination pour penser même une seconde, à une nuit en refuge « hivernale » ces 28 et 29 mars à Saint Julien en Vercors. Certes, le réchauffement climatique nous réserve des surprises, mais de là à imaginer ces conditions printanières voire estivales… non.
Certes, nous avons bien trouvé un début de matinée un tantinet « frisquet » et quelques vieilles traces de neige dans des secteurs bien à l’ombre, ou de glace sur les pistes de ski de fond mais l’hiver est bien derrière nous et la végétation prête à exploser.
La première image anecdotique de ce séjour est proposée par Jean-Pierre, notre fidèle « ski-fauteuil-man », qui a choisi de monter sur le plateau en « buggy », engin qui a attisé la curiosité des 36 gamins participant à ces journées dès qu’il est arrivé sur la place du village de Saint Julien, premier lieu de rassemblement.

Dans ce secteur presque désert, il est facile de trouver un coin de pique-nique tranquille. Petits préparatifs de départ, installation de la petite Clara sur la joëlette, et le groupe fort de 59 unités commence la progression jusqu’au « Pas de l’Allier ». Avec ce beau temps, le point de vue est superbe mais la falaise vertigineuse est là et requiert toute l’attention des adultes. Une petite boucle chemine dans la forêt et ramène au centre de la Matrassière où tout le monde, petits et grands, s’installe.
Le « Pot de l’amitié » est honoré par la présence encourageante du directeur du PECI avant le dîner et la traditionnelle « tartiflette ». La soirée se poursuit par les nombreux jeux (baby-foot, ping-pong, ballon…) mis à la disposition des gamins qui s’en donnent à cœur-joie ; les échanges, rires, plaisanteries sont nombreux avant une nuit récupératrice bien méritée.
Au lever du jour, il fait toujours très beau. Aucun nuage. La prairie d’Herbouilly est le point de destination de la rando. Il fait bien un peu frais mais, peu après le départ, il faut déjà enlever une couche de vêtement, boire un coup… les rayons de soleil sont bien présents. L’immense prairie d’Herbouilly n’est pas encore verdoyante mais les crocus en nombre pointent sous le soleil. Une petite collation à l’orée de la forêt et le retour s’effectue au centre pour le déjeuner.
Comme d’habitude, ces deux journées sont passées très vite, même trop vite. Il faut déjà penser au retour dans les établissements respectifs.
A la prochaine, bien sûr et le plus vite possible !
Une pensée sincère pour notre ami Patrick, fidèle éducateur, qui n’a pu cette fois participer à ce moment de bonheur. Courage Patrick !

Notre Bureau prend de la hauteur !

Articles > Actualités   10-03-2017

Après la fructueuse assemblée générale en février dernier au Clos d’Or, le Bureau de notre association avait besoin de se réunir pour concrétiser les orientations qui y ont été prises. Pour faire d’« une pierre, deux coups », il a choisi ce mercredi 8 mars 2017, le Centre de la Matrassière à St Julien en Vercors, base logistique de la prochaine « nuit en refuge hivernale » qui aura lieu les 28 et 29 mars prochains.
En même temps, un groupe d’enfants handicapés des Nivéoles encadré par leur éducateur Jean-Jacques, a profité de cette opportunité pour une reconnaissance des lieux d’hébergement (dortoirs,…) et une petite balade tout récemment enneigée autour du Centre et St JULIEN.
Pour la première fois, le Bureau de la SDSM accueillait les « petits derniers » nouvellement élus : Françoise (et Jean-Paul) notre charmante trésorière et Daniel notre nouveau « webmester »qui ont sans difficulté intégré la bonne marche de notre association avec des idées neuves intéressantes comme celle d’une nouvelle gestion comptable ou la réalisation d’un projet existant de film sur la SDSM mettant prioritairement en avant les enfants handicapés.
Cette année 2017 s’annonce donc sous les meilleurs auspices !

AGO 2016 : un bon cru !

Articles > Actualités   18-02-2017

Ce vendredi 10 février 2017, le lycée hôtelier du Clos d’Or accueille l’AG de notre Association. C’est presque une tradition par son côté rationnel puisque cet établissement grenoblois met à disposition une grande salle de réunion équipée de moyens techniques à deux pas du restaurant d’application, à un coût très raisonnable.
Plus d’une trentaine d’adhérents se retrouvent autour d’un café / jus de fruit / viennoiserie bien agréable en ce milieu de matinée.


Puis vient le temps de l’« ordre du jour » qui prend plus la forme d’une discussion improvisée autour des activités proposées aux enfants handicapés tout au long de l’année 2016 en appuyant sur les points forts comme la première « nuit en refuge hivernale », sans neige, au Col de Romeyer. Cette année 2017 se présente sous le même rythme avec en plus, une via-ferrata et les « nuits en refuge » respectivement à St Julien en Vercors et Gresse en Vercors.
Côté activité SDSM spécifique, il est à noter notamment la visite de la maison d’enfance de Félix GERMAIN à CHAMBERY et la parution de la revue « l’épopée du Secours en montagne ». Cette année, le rassemblement traditionnel se déroulera fin juin à CHATEAU-BERNARD, 60 ans après l’accident du Dakota.

Patrick, après 7 ans de bons et loyaux services, commente une dernière fois, les grandes lignes de la gestion financière. Françoise ( et Jean-Paul) lui succède dans ses fonctions de « trésorier » de la SDSM. Daniel assure désormais celles de « webmester ». La relève est assurée ! Patrick pourra désormais se plonger dans les souvenirs en se reportant à « l’aventure de la société dauphinoise de Secours en Montagne » ouvrage offert à l’occasion de son départ de « la trésorerie et du site ». L’aventure continue pour tous…

Il y a maintenant 20 ans que la SDSM s’est « réveillée ». Pour commémorer cet évènement, Gérard PENIN, Jean LABORET, Pierre CARRY, piliers du PGHM et de la CRS, présents depuis le début de cette renaissance, se voient récompenser symboliquement par la « médaille d’or de la SDSM ». Rendez-vous pour eux est pris dans trente ans, pour la « Médaille Grand Or », déjà remise aux 3 « vétérans » de notre Association.
Cette note à la fois rigolote et profonde met fin à l’AG où bien sur, toutes les décisions sont prises à l’unanimité !
L’apéritif et le repas qui suivent le sont aussi… évidemment !

A la recherche du noir absolu !

Articles > Actualités   24-11-2016

Cette belle journée « spéléo » presque hivernale commence par le regroupement des 9 enfants et 8 adultes à St JULIEN en Vercors, dans ce village typique quasiment désert à cette saison où généralement nous ne faisons que passer. Une des curiosités de ce village est de repérer derrière la petite église une belle concrétion apportée de la « Barme Chinelle », grotte discrète répertoriée à l’ouest du village, objectif de notre journée.
Nous remontons dans les véhicules pour rejoindre à 2 kms le Centre de Vacances de « la Matrassière ». La grande table disposée sur la terrasse en plein soleil invite à prendre des forces avant de s’équiper « spéléo » : combinaison, casque, éclairage…
« Pédibus–jambus », la joyeuse troupe prend le chemin de la grotte, chemin principalement tracé dans un bois où les buis ont, pour l’instant, échappé à la pyrale ravageuse. Une dernière bosse et le trou de la grotte apparaît au fond d’une petite dépression.


Une appréhension bien normale gagne alors quelques enfants… Le petit Florient, haut comme 3 pommes, rechigne à poursuivre. Les paroles et gestes rassurants des adultes sont alors nécessaires. Quelques derniers petits conseils de sécurité proférés par Philippe et le groupe s’engage frontale allumée dans la grotte : un adulte, un enfant, un adulte, un… . L’itinéraire est tracé dans des éboulis secs descendants. Il faut déjà un peu se courber, baisser la tête à certains endroits. Une première salle apparaît et favorise un premier regroupement. L’itinéraire s’ « humidifie » progressivement, quelques flaques apparaissent même mais l’eau est tellement claire qu’on la devine à peine. Et « floc », un pied dedans !
Une petite pause avant la « chatière » ; il faut alors se mettre à 4 pattes pour franchir ces quelques mètres. Les enfants s’habituent progressivement au milieu, les craintes s’estompent. Nous n’entendons plus Florient maintenant à l’aise ! Des plaisanteries, des taquineries fusent et contribuent à détendre encore un peu plus l’atmosphère. Plus loin, les salles se succèdent avec de belles concrétions qui semblent faire office de pilier de la voûte, elle –même joliment décorée de draperies ou de « macaronis ».
Lire la suite...

Accrobranche, une valeur sûre !

Articles > Actualités   03-11-2016

L’espace « Vercors Aventure » à AUTRANS sert une nouvelle fois de base à l’accrobranche 2016.
Cette année, 22 gamins et leurs éducateurs participent à cette journée à la fois thérapeutique, ludique et conviviale.
Nous avons déjà eu l’occasion de relever les progrès réalisés à peu de frais en quelques heures par ces enfants en terme de maîtrise/ confiance en soi et de motricité … hésitant au départ puis en redemandant encore et encore, notamment sur les tyroliennes. De plus la météo est de la partie en ce début d’automne, même si les rayons du soleil filtrant dans les arbres ont de la peine à réchauffer vraiment l’atmosphère.


La présence attentive des adultes est évidemment nécessaire. Néanmoins, au fil des agrées, les enfants finissent par manier les mousquetons dits « intelligents » sans trop de difficultés. Cette nouvelle technique permet de toujours être relié à la « ligne de vie » y compris au passage des arbres, ce qui sécurise grandement cette activité.
Parmi les 11 SDSM, à noter la présence de Jean-Pierre, ex-Directeur du Pôle Enfance Centre Isère. Avec lui, nous avons initié ce renouveau de la S.D.S.M. voilà maintenant presque 20 ans ! Sa carrière l’a un peu éloigné du « terrain », mais nous avons pu constater que, toujours attentionné et vigilant, il n’a pas perdu la main ni l’œil de l’éducateur qu’il était naguère. Merci Jean-Pierre pour ta sympathique fidélité !

Merci à tous et à Philippe en particulier, notre animateur de la journée que nous retrouverons dans quelques jours pour la sortie « spéléo » marquant la fin des activités avec les enfants pour cette année 2016.

Notre photo : "L'AFiP (Jean-Pierre) et la S.D.S.M. (Raymond) : même combat !"
Lire l'article du Dauphiné ici

A la rencontre de « para moenia » (alias « parménie ») ..

Articles > Actualités   06-10-2016

Cette appellation très ancienne traduite par « autour des remparts » prouve que le secteur est chargé d’histoire depuis l’époque romaine. Touristiquement le site offre un panorama magnifique sur la vallée de l’Isère, au Sud du Grésivaudan mais, au plan militaire, cette position dominante (alt : 740 m ) est enviée de toutes les armées car elle constitue un formidable poste d’observation stratégique.
Ce cadre reposant appelle aussi à la sérénité et la méditation au point qu’il devient un « haut lieu lassalien », congrégation fondée au 17 ème siècle par Jean-Baptiste de la Salle. Actuellement, sept frères composent la communauté chrétienne qui réside dans ces lieux entièrement restaurés à partir des années 1965.

Au Centre Notre Dame de Parménie, les frères et les laïcs salariés sont à la disposition des visiteurs. Il est possible de se restaurer et de séjourner en hôtellerie (40 places) ou au « pavillon » pour les groupes de jeunes (70 places).
Tous ces arguments s’ajoutant à celui de la « proximité », justifient amplement que la S.D.S.M. choisisse ce site pour y organiser sa « nuit en refuge, version 2016 ».
Cette année, 37 enfants, 12 éducateurs et 10 SDSM composent la caravane pédestre qui le premier jour s’élance depuis Beaucroissant vers la colline par la boucle de la « Pierre Pucelle/Combe noire » sous un ciel légèrement couvert. Le sentier parsemé de gros galets ne facilite pas la progression des enfants, encore moins celle de la joëlette ; néanmoins tout le monde arrive au sommet pour un premier pique-nique à Parménie. Les nuages sont désormais partis. Un passage à la « table d’orientation » permet de découvrir les massifs qui se présentent devant nous : le Vercors, la Chartreuse, Belledonne, … jusqu’à la pointe du Mt Blanc (par temps très clair..). Descente sans trop de problèmes et la caravane retrouve Beaucroissant pour une montée cette fois plus confortable par la route, dans les véhicules.

Lire la suite...

L'agenda

07-06-2017 : rando mixte
24-06-2017 : Rassemblement Félix Germain
01-07-2017 : Rando extra : « hors service »-
26-09-2017 : nuit en refuge estivale
11-10-2017 : accrobranche
18-10-2017 : Sortie spéléo

Le bulletin

Recevez par email les dernières nouvelles en vous inscrivant au bulletin d'information !

Les dernières photos

Le forum

31-03-2017 : saint julien vercors (0)
19-02-2017 : AGO 2016 (0)
25-05-2016 : randonnée pour tous (0)
25-05-2016 : nouveau système de brancard... (0)