La Dent de MOIRANS, mieux qu’un supplétif !

Articles > Actualités   18-10-2018

Ce 17 octobre, devait être consacré à une journée accrobranche… Des circonstances ont voulu qu’elle soit remplacée par une rando de proximité, de bonne facture. Pourquoi n’avoir pas visité plus tôt ce somment qui domine

on ne peut mieux notre secteur, entre plus bas l’ « Echaillon » et plus haut la « Pyramide de la Buffe » ?
Un premier regroupement est prévu aux « Ramées » pour la traditionnelle photo de groupe. Le vrai départ se situe un peu plus loin au « Curty » au Nord-Est. L’itinéraire suit en pente douce un large chemin en forêt jusqu’au « point de vue », un peu à l’écart, dominant notamment VOREPPE / GRENOBLE. Une petite brume gêne un peu la vision des détails mais on distingue bien la silhouette des sommets chartrousins. Premier « ravitaillement » pour les enfants. Plus loin, la cabane forestière typique de « la Renardière », bien dans son jus, ne laisse personne indifférent et permet de rêver.
La Dent de MOIRANS (alt 990 m) n’est alors plus très loin, mais son escarpement oblige à quelques précautions. Par petit groupe,
chacun peut y accéder et essaie de repérer sa maison, son école. La visibilité est alors meilleure. La boucle retour se poursuit toujours en forêt et l’on assiste entre les enfants qui chahutent gentiment à une bataille de boules de feuilles mortes (à défaut de neige…) tapissant abondamment le chemin.
Retour aux véhicules pour un pique-nique bien mérité, en plein champ, ensoleillé après 4 heures de marche.
De gros bisous à la petite Zoé, première petite fille de Jean-Jacques et un grand merci à Sylvie, nouvelle accompagnatrice SDSM, qui a gagné haut la main le droit de revenir avec nous tant qu’elle le voudra.
Une journée parfaitement réussie, il est vrai facilitée par des conditions atmosphériques encore exceptionnelles et de magnifiques couleurs automnales.
Au 7 novembre, pour l’activité accrobranche à AUTRANS ! Bravo les enfants !
RM

Lire l'article du Dauphiné Libéré ici

Quand Amitié rime avec DIONNAY !

Articles > Actualités   18-10-2018

Peu de gens connaissent ce village calé plein sud sur les collines du bout des Chambarans, entre St Marcellin et Roybon, non loin du célèbre village de St Antoine l’Abbaye. C’est ici que nos 2 amis Alexandra et Jean-Yves ont choisi de construire leur nouveau nid d’amour.
Construire est le bon mot.

Certes conseillés, parfois aidés, ils ont voulu surtout construire leur projet un peu fou eux-mêmes, à la force des bras, de la perceuse et du tournevis pendant les vacances, les week-ends, en soirée… et même la nuit, construire dans la tête, pendant les soucieux moments d’insomnies.
Alex et Jean-Yves ont déjà eu l’occasion d’inviter la SDSM au moment d’une fête de fin d’année scolaire décentralisée à DIONNAY. Le sous-bassement et la dalle étaient alors coulés, apparaissaient bien nus et attendaient planches, poutres, madriers car le projet de nos amis était de construire leur maison… en bois !
Au fil des jours, Jean-Yves nous tenait régulièrement informés de l’avancée des travaux ponctuée de temps en temps de quelques imprévus nécessitant réflexion, adaptation et.. courage ! « Si j’avais su… » laissait-il parfois échapper !
Et puis, bon an mal an, le chalet a pris progressivement forme jusqu’à son quasi achèvement en ce début d’automne où Alex et Jean-Yves ont organisé la « pendaison de la crémaillère » et invité la SDSM à ce traditionnel moment festif en ce samedi 13 octobre.
Aidé par un soleil resplendissant et une température presque estivale, cette « crémaillère » s’est déroulée sous les meilleurs hospices dans une ambiance sereine et chaleureuse. Alex discrètement n’en finissait pas d’apporter de quoi régaler l’assistance tandis que Jean-Yves s’occupait en outre de la cuisson des « saucisses de canard », recette originale qu’il tenait à nous faire absolument découvrir.
Puis vint
le moment des cadeaux ! La SDSM avait choisi d’offrir au couple un « ginkgo biloba » pour agrémenter les abords de leur chalet afin qu’il puisse se souvenir longtemps de cette collaboration née il y a plus de 15 ans avec l’IME Ginkgo biloba de VINAY, collaboration d’abord courtoise qui s’est progressivement transformée en réelle amitié.
Chère Alex, cher Jean-Yves, au-delà des 1 000 écus que sa légende vous apportera peut-être au fil des ans, gageons que cet arbre qui peut en vivre mille soit la concrétisation symbolique durable de cette relation harmonieuse si agréable à vivre et que vous entretenez si bien.
Merci pour cette « crémaillère » et tous ces moments d’échanges privilégiés .
Tous nos vœux de bonheur vous accompagnent !
RM

Pierre et les soldats américains

Articles > Actualités   29-09-2018

Notre compagnon Pierre MONTAZ est surtout connu comme "pionnier" en matière de remontées mécaniques. C'est aussi un authentique "Résistant" qui, en outre, a partagé l'aventure de onze américains tombés en 1944 dans les Hautes Alpes. Bonne lecture de cet article mémoriel!


Lire l'article du Dauphiné Libéré ici




.

Une « nuit en refuge » particulièrement sereine !

Articles > Actualités   28-09-2018

La SDSM a choisi cette année Meaudre, petit village du Vercors,

et son gîte « le bois de lune » ( voir son site ) pour servir de base logistique à la « nuit en refuge 2018 ».
Ce choix s'est avéré judicieux tant l'accueil de Christel, gérante de l'établissement, fût souriant, chaleureux, disponible. De plus, labellisé « Ecocert », cet établissement présentait en matière culinaire des garanties quant à la qualité des produits bonifiés parfois « bio » des « circuits courts » et le gratin de ravioles du Royans servi au dîner s'intégrait bien dans cet objectif qualitatif. Récemment refait à neuf, l'établissement pourtant non luxueux était d'une propreté et fonctionnalité remarquables !
Côté « terrain », ce mardi 25 septembre, une dizaine de SDSM réceptionnait les véhicules de l'AFIPH au Parking des Eymes, véhicules occupés par une vingtaine de gamins de Vinay et Voiron accompagnés de leurs fidèles éducateurs. Il y avait bien de la place pour une quinzaine d'enfants de plus mais la participation de la Gachetière fît quasiment défaut, excepté pour la jeune Laura-Sarrah ravie d’être là.
Principalement forestier, le circuit en boucle prévoyant le passage à la « Cabane des Feuilles » et le « Pas de Pertuson » fut respecté, bien guidé par Daniel et Pierre, têtes de colonne du jour.
Pas d'incident à signaler sinon le «déjantage » de la semelle de chaussure pourtant neuve du petit Kevin, semelle vite réparée grâce à un petit bout de cordelette, toujours utile en « fond de sac », la preuve !
Après avoir senti le courant d’air froid sortant du "Trou qui souffle" sur la route du retour ce qui a permis à certains enfants de se souvenir d’une sortie spéléo, retour aux véhicules. Avant d’aller au centre, une halte s'imposait non loin de la « ferme des Près Lauzés », spécialisée dans l'élevage des yacks, des bisons et autres lamas paissant calmement dans les prés avoisinants, indifférents à la présence des enfants aux yeux écarquillés par la vue de ces animaux étranges
Arrivée au gîte, installation dans les chambrées, photo de groupe, pot d'accueil, petits mots du Directeur du PECI en visite, dîner, quelques bavardages et nuit réparatrice d'une journée bien remplie. Place aux dormeurs et… aux ronfleurs !
Au matin du mercredi, la température proche de zéro encourageait la prise d'un « petit déj » copieux et d’une petite laine. L’itinéraire du jour prévu en direction du « Gros Martel » a dû être modifié compte tenu notamment d’un passage finalement jugé trop pentu sous le sommet. De plus, un débardage de bois compliquait la traversée d'un autre secteur.
Daniel, assisté cette fois de Bernard, improvisa alors un parcours en boucle au départ du « Parking des Narces » menant au « Point de Vue » dominant toute la vallée d’Autrans/Meaudre. Sous un soleil radieux et une température maintenant agréable, le groupe prit le temps de profiter de l'instant pour admirer le paysage mais aussi échanger, plaisanter, vivre ensemble. Retour aux véhicules, pique- nique, encore quelques moments de bon temps entre copains de tous âges, avec la visite surprise de Jean, en montagne, loin des tumultes de la vallée.
A regrets, embarquement dans les véhicules pour un retour aux horaires prévus dans les différents établissements.
Quoique sportif,
le programme de ces deux jours a permis à tous de partager ensemble un rare moment apaisant, sans pression, dans la nature, hors du contexte habituel. Tout le monde en avait besoin ! 'L'harmonie entre tous faisait plaisir à voir et chacun, petits et grands, de 10 à 82 ans, pouvait apprécier la sérénité qui se dégageait de ce groupe atypique.
Il est vrai que les conditions atmosphériques du moment facilitaient grandement les choses comme toujours en montagne. Les premières touches de couleurs automnales commençaient à apparaître augurant d'un été qui finira bien par se terminer. Mais dans les yeux des enfants, le bonheur rayonnait : c'était encore le printemps !
Merci et bravo à tous !
Participants : 21 enfants + 4 éducateurs + 1 infirmière + 9 SDSM
RM
Lire l'article du Dauphiné Libéré ici
Voir le panorama du "Point de vue" de Méaudre : cliquer ici

La « marche indienne » dans la Grotte Roche

Articles > Actualités   26-06-2018

Comme pour gommer la frustration générée par l’annulation de la rando « Malamille »,

suite aux mauvaises conditions atmosphériques, une excellente météo règne en ce 20 juin au RV dans les « Gorges de la Bourne » pour la sortie spéléo de l’année.
Huit enfants des IME de Voiron et Voreppe, 2 éducs, 4 SDSM et un renfort CRS Alpes composent le « cru 2018 ».
La journée commence par l’équipement des enfants, opération un peu fastidieuse mais indispensable pour la sécurité et le bien-être des enfants. Heureusement, Philippe, notre fidèle « Moniteur spéléo » dispose de combinaisons, casques, culottes… en grand nombre et de toutes tailles y compris pour les adultes.
Malgré le pique-nique vite avalé, il est déjà tard et Philippe abandonne sagement le projet découverte de la « F4 » initialement prévu pour un plan B, la « grotte Roche », certes visitée les années précédentes mais pas par les mêmes enfants.
Les dernières recommandations, quelques mots d’encouragement, et le groupe s’enfonce dans la grotte. Dans ce cheminement varié, nos « apprentis spéléo » progressent souvent debout, parfois accroupis, rarement à plat ventre mais toujours volontaires … et de bonne humeur!
Le secteur de la cascade franchi,
il faut maintenant passer dans une faille inclinée.. Philippe démontre comment s’y prendre au mieux par la technique dite de « la marche indienne » ! Ensuite le groupe arrive dans une vaste grotte avec des concrétions qui marque la fin de la progression de ce jour.
Petit rassemblement du groupe, frontales éteintes pour écouter le silence puis demi-tour !
Passage de la « boîte à lettres » et déjà la lueur de la sortie apparait au loin. Les derniers commentaires de Philippe sur la géologie du coin.. et revoilà le groupe à l’air libre.
Tout le monde est ravi de ce moment de découverte extraordinaire que les enfants concrétisent par des applaudissements touchants à l’égard de Philippe ! Mais n’est-ce pas eux qu’il faut remercier et féliciter ?
Déséquipement, derniers saluts ou sourires et tout ce petit monde se retrouve dans les véhicules pour rejoindre à temps leurs IME.
RM

Lire l'article du Dauphiné Libéré ici
Notre texte repris dans le n°155 d'AFIPH - sept 2018 : ici

St Pierre / SDSM : une fidèle amitié !

Articles > Actualités   01-06-2018

Une rencontre sympathique et informelle s’est déroulée

à Voiron le jeudi 31 mai 2018.
En effet, le bureau de la SDSM a invité l'incontournable Marcel PIN, célèbre employé des remontées mécaniques de Saint Pierre de Chartreuse et Jean-Claude GINIES plus connu sous le pseudo "Bill".
Vieux de 30 / 40 ans, les souvenirs épiques et croustillants de la Scia sont agréablement remontés à la surface. Epoque désormais lointaine mais encore bien présente dans la mémoire de ceux qui l'ont vécue. Les convives n'ont pas oublié ceux qui ont contribué à son histoire : Jean, Jacques, Gérard, Maurice... désormais disparus.
Ces agapes conviviales se sont terminées par quelques chants du "terroir" dont le célèbre "Cheveu blond"..
Rendez-vous a été pris à l'automne à St Pierre pour tenter d'écrire les plus drôles anecdotes avant qu'elles ne s’envolent.

Sur la photo les protagonistes autour d’une bonne table

Sur les traces de Martin FOURCADE !

Articles > Actualités   03-05-2018

Pas de neige, pas de skis de fond... mais une température bien « frisquette » pour cette découverte du biathlon avec tir fictif à la carabine au rayon laser…

Pas de neige, pas de skis de fond... mais une température bien « frisquette » pour cette découverte du biathlon avec tir fictif à la carabine au rayon laser…
Quelques-uns ont bien entendu parlé de cette nouvelle activité mais très peu l’ont effectivement expérimentée. C’est donc une « première » !
Qui mieux que Jean-Marc ( et son camarade Cyril) , moniteur de ski de fond- option biathlon , s’il vous plaît, pour animer la séance.. D’abord quelques mots sur la carabine, comment la charger, l’armer, prendre la ligne de tir.
Puis l’application,
dans un premier temps couché, à plat ventre ; la cible s’allume, c’est gagné ! on passe à la suivante ! elle reste éteinte, c’est loupé ! On recommence !
En concurrence implicite avec le copain de la cible d’à côté, cette recherche du « meilleur résultat » oblige l’enfant à une attention soutenue, une maîtrise de soi autre que celle nécessaire, par exemple, pour le franchissement plus « physique » d’un segment d’accrobranche ou de via ferrate.
On adopte ensuite à la position debout. Le principe est le même mais l’application plus compliquée. Ça tremble plus ! d’autant que les copains derrière ne sont pas à court de commentaires quelque peu ironiques pour déconcentrer le tireur.
Puis vient le tour du petit parcours improvisé à proximité où le tireur est en mouvement. Plus difficile, mais les gamins se prennent au jeu et se régalent. Quelques adultes se risquent à leur tour avec des résultats « variables ». Martin Fourcade, peut dormir sur ses 2 oreilles !
Pendant qu’un groupe tire, un autre randonne dans le secteur avec échange de bons procédés l’après –midi. La coupure de midi permet à tous petits et grands de se rassembler et se restaurer. Il en est grand besoin car la fraîcheur ambiante ouvre les appétits et il est bien opportun
de reprendre des calories.
Cette température presque hivernale accentuée par une petite bise est le seul bémol notoire de cette journée « découverte biathlon » à refaire sans modération, mais cette fois si possible avec le soleil… !
Effectif (pour mémoire) : 27 enfants + 6 éducs + 9 SDSM

RM

Lire l'article du Dauphiné Libéré ici

Retour aux sources !

Articles > Actualités   11-04-2018

Depuis un an déjà, le « Siège Social » de la SDSM a traversé avec la Maison de la Montagne

la rue Raoul Blanchard pour s’installer juste en face dans l’Office de Tourisme au 14 rue de la République, retrouvant au sein de cet établissement une place « administrative » qui était la sienne il y a plus de 100 ans.. En guise de remerciements de cet accueil gracieux, la SDSM a tenu à remettre quelques ouvrages des JO de GRENOBLE trouvés dans la documentation de Félix GERMAIN.
Aussitôt, Sandrine, la charmante « responsable des boutiques »de l’Office ,
les a soigneusement présentés dans une vitrine réservée à l’exposition d’ouvrages historiques de GRENOBLE. Ils sont dans de bonnes mains… !
RM

Légende des photos :
- le « 1 rue Félix Poulat », jadis « Syndicat d’Initiative », premier siège social de la SDSM, maintenant à usage commercial…avant la Maison de la Montagne au 3 rue Raoul Blanchard.
- Raymond MOLLARET remet symboliquement les ouvrages JO de GRENOBLE à Sandrine BARRUEL de l’ « Office de Tourisme », récent siège social actuel de la SDSM.
copie de la lettre adressée à l'Office de tourisme ici

L'agenda

Aucun

Actualités

Vidéo de présentation de la SDSM38 : Voir !

Le bulletin

Recevez par email les dernières nouvelles en vous inscrivant au bulletin d'information !

Les dernières photos

Le forum

24-12-2017 : carte de voeux (0)
31-08-2017 : valse ski fauteuil (0)
05-07-2017 : un peu d'histoire (0)
31-03-2017 : saint julien vercors (0)
19-02-2017 : AGO 2016 (0)