Journée spéléo dans le Vercors

> Actualités   28-08-2019

Cette année, c'est la "grotte roche ", dans les gorges de la Bourne, à proximité de Villard-de-Lans, qui a été choisie par Philippe Charreton

notre moniteur guide spéléo, pour accompagner neuf enfants des IME (Instituts médico Educatif) de Vinay, Voiron et Voreppe.
L’encadrement a été assuré par quatre éducateurs des différents centres, plus trois membres de la SDSM et Philippe Guichard, de la CRS Alpes, sous la conduite de Philippe Charreton. L’exploration de la grotte
s’est faite jusqu’à la cascade souterraine, qui avait, ce jour-là, un fort débit. La décision fût prise, par souci de sécurité, d’arrêter là la progression et de revenir déjeuner au bord de la Bourne, où le soleil brillait encore.

Fête du handicap en montagne

> Actualités   03-06-2019

Il y a vraiment lieu de covoiturer au mieux ce mercredi 22 mai 2019 ! Le parking du «Col du Bret» est saturé mais juste assez grand pour recevoir tous les véhicules des participants handicapés et valides à cette journée de solidarité.
Montagne! Le mot est un peu fort si on le comprend au sens dénivelée, sentiers escarpés, altitude, sommet... Seul l’éminence de «Roche Brune», à l'extrémité Sud-est, est répertoriée comme telle.

Le plateau du Ratz dominant le Voironnais se prête d'avantage à la «balade en ruralité», en très moyenne montagne (environ 700m d'altitude), cheminant entre forêts, hameaux, prairies où paissent tranquillement les troupeaux de vaches des quelques fermes encore en activité. Son profil vallonné et sa proximité font qu'il sert opportunément de support à l'objectif principal de cette journée: rassembler ne serait-ce que pour un pique-nique tous les handicaps, même les plus lourds, enfants adultes, et les valides de tous horizons «Guide de Haute Montagne» ou plus simplement de «bonne volonté».
Citons en priorité ces 5 enfants de l'IMEP, en fauteuil, dont le parcours se limite à la pseudo visite des abords du magnifique «Château des Dauphins», abritant désormais le Centre Bazire*.
Pour leurs 37 copains des IME de Vinay, Voiron, Voreppe et, pour la première fois de 6 adultes du «Foyer de vie du Tréry», une boucle plus sportive est proposée. Du parking du Bret, elle suit d'abord le large chemin montant au hameau du grand Ratz avant de bifurquer sur la gauche, sur un chemin plus à plat, qui arrive à une belle ferme isolée avec deux bassins en pierre, taillés dans la masse, dont l'un alimenté par une source abondante et rafraichissante. Une première halte s'impose pour se désaltérer, récupérer et surtout donner un tour de clé nécessaire au maintien du bras de la joëlette transportant Clara.
L'itinéraire se poursuit en forêt jusque l'Ayat où se trouve une exploitation agricole avec coqs, poules et surtout cinq petits veaux qui, curieux de cette animation passagère,
en profitent pour sortir le museau de leur enclos, au grand bonheur des enfants. Petit bout de route et le chemin rejoint celui ,historique, reliant le Col de la Placette à St-Julien De Ratz où nous attend le groupe de l'IMEP pour un pique-nique champêtre face à la Grande Sure. Tout le monde est là sur l'herbe pour partager ce moment de convivialité sous un soleil printanier!
L'après midi, les «marchants» laissent à gauche le mamelon où jadis tronaît le «Château des Perrières**», longent l'étang de Bazire et ils prennent la direction du Col du Bret via « la Fontaine du Vieil Homme». Hélas, les contraintes horaires ne nous permettent pas le passage dans ce lieu pittoresque. L’éviter nous permet d'arriver à 16H00 au parking, nécessité oblige.
Quelles images retenir de cette magnifique journée? Celle de l'Association «Dunes de l'Espoir***» attelée toute la journée à la joëlette?; celle de notre conducteur de 4 x 4 assurant par «sauts de puce» la logistique et évacuant une enfant légèrement souffrante ?; celle de l'enfant handicapé voulant un moment prendre lui-même les bras de la joelette?; celle de l'homme au chapeau , âgé de 83 ans, guidant à la bonne allure la colonne afin que tout le monde suive?; celle des «mamies» affectées aux bons soins des enfants polyhandicapés?; celle de ce gamin de cinq ans, haut comme trois pommes, hyper actif, heureux de virevolter dans tous les sens au moment du rassemblement?
Ou plus généralement ce rassemblement de 88 personnes ( un record!) souriantes unies pour la pleine réussite de cette «fête du handicap en Montagne».
A l'époque de l'éphémère, de la belle image, de l'argent-roi, … il est rassurant de retrouver ces vraies valeurs qui font le socle de notre association depuis 1910: solidarité, bénévolat, discrétion!
Et toujours cette impression étrange d'avoir vécu des moments exceptionnels sans finalement avoir fait grand chose...
Merci aux enfants, aux éducateurs, à «Dunes», à la SDSM renforcée opportunément pour la circonstance par Jean, Christian, Alex, Thérèse, Liliane et Martine.. en espérant les revoir très vite, toutes et tous …! Merci également à la météo qui a souhaité elle-aussi s'associer à cette fête! Tout un symbole...!
Article de presse DL du
Renvois:
*:Centre Henri Bazire: prise en charges des maladies respiratoires chroniques.
**Chateau des Perrières, brûlé en 1333 par le Dauphin Guigues VIII en même temps que l'ancien village de St Julien De Ratz
*** Dunes de l'Espoir, Association dont la vocation est de faire partager la passion de la course à pied aux jeunes handicapés
Lire l'article du Dauphiné Libéré ici

Une réunion de bureau voironnaise :

> Actualités   03-06-2019

Il fallait bien une "petite laine" pour cette réunion de bureau décentralisée chez notre Président. Heureusement, la chaleur du

feu de bois du barbecue tempérait l'atmosphère, son crépitement et son odeur rappelait l'ambiance si agréable des cabanes de montagne. Pour le menu, chacun avait apporté sa spécialité, tout "fait maison" évidemment. Entre beaucoup d'apartés et quelques rires, les questions d'actualité de la SDSM furent néanmoins abordées, comme la concrétisation de l'achat du matériel subventionné par la CERA ou la mise au point de la rando du 22 mai pompeusement baptisée "fête du handicap en Montagne". Qu'il est bon de partager ces moments de convivialité entre "bons potes" à l'esprit tourné vers plus de solidarité.
RM

La Région aux côtés des enfants handicapés et de la SDSM

> Actualités   08-04-2019

Nous avons coutume de dire que la SDSM manque surtout de bras pour assurer la sécurité lors des sorties en montagne au profit des enfants handicapés. Evidemment, elle manque aussi de moyens pour optimiser son action en matière d'équipements des enfants.
Ainsi, il est apparu que l'activité « ski-fauteuil » méritait une attention particulière notamment en ce qui concerne une meilleure protection des enfants. En effet, chaque enfant (rappelons-le, poly-handicapé!) est sanglé

sur l'appareil de façon à ce qu'il ne tombe pas ! Mais cette « immobilisation » lui interdit beaucoup de mouvement. Du coup, Il est particulièrement exposé au froid, aussi bien dans les descentes sur la piste que sur la remontée mécanique. Les housses en service depuis de longues années méritent d'être changées par un matériel actualisé plus fonctionnel et surtout plus performant.
Lors de l'activité « découverte du biathlon/tir à la carabine laser » au Col de Romeyer, l'hiver dernier, nous avons remarqué que cette nouvelle discipline, au-delà de son côté ludique, présentait un réel intérêt pour les enfants handicapés. L'attention, la maîtrise de soi, la confiance en soi, le partage d'émotions... prennent ici tous leurs sens. De plus, quand il y a plusieurs carabines, une saine émulation naît au « pas de tir » entre les enfants qui redoublent d'attention pour faire mieux que le copain d'à côté. Cette activité a priori hivernale peut se pratiquer en toutes saisons, dans beaucoup d'endroits, y compris la cour de récréation.
Au vu de ces arguments, la Région Auvergne – Rhône -Alpes vient de subventionner la SDSM pour l'achat en grande partie (1 500 €) d'une housse pour le ski-fauteuil de l'IMEP et d'un kit-carabine laser pour le biathlon des IME. Par cette aide substantielle, elle concrétise sa volonté d'être une Région modèle et moteur sur sa prise en compte du handicap.
Quelle en soit ici remercier chaleureusement ! Au-delà, c'est aussi un encouragement pour nous à poursuivre nos actions bénévoles aux côtés de ces enfants différents.

lettre du Conseil Régional du 29 mars 2018 ici

Les cabris de la Galerne !

> Actualités   05-04-2019

Après cette visite de la « ferme de Galerne »* dans la plaine tullinoise,

on peut encore se demander comment ose-t-on manger du cabri fût-il rôti, sauté ou aux morilles tellement ces « bébés » chèvres sont caressants, calins, enjôleurs... Funeste cruauté des hommes ! Une quinzaine de ces merveilleuses petites bêtes, leurs mamans, leurs tantes et un papa reçoivent aujourd'hui une quarantaine d'enfants tout heureux de les rencontrer et pour beaucoup, de découvrir ces animaux qui ne font plus partie de nos fermes traditionnelles de plus en plus rares. La fringante « Blanchette » et la vieille « Renaude » de Mr Seguin sont depuis longtemps dans les oubliettes.
Courageusement, Aline et Grégory relèvent le défi depuis une dizaine d'années d'élever ces caprins de race « alpines » en vue de transformer leur lait en « bons fromages » que nous avons la chance de déguster grâce à un plateau généreusement offert, copieusement garni d'un large échantillon de leur production. De la tomme au picodon, en passant par la bûche et la briquette, rien ne manque, même pas l'immortelle pétafine de nos grands-parents !
Pour mériter cette dégustation, une petite balade préalable dans la plaine guidée par Marie-Elise est destinée à ouvrir les appétits, malgré une bonne averse, invitée pas vraiment surprise, venue rafraîchir l'atmosphère au retour de la
boucle. Heureusement, Jean-Pierre, a prévu un petit hangar pour s'abriter. Il y en a grand besoin ! Quelques enfants choisissent néanmoins de repartir sur leur établissement. Une solide collation et une tisane réchauffent progressivement le reste de la troupe, petits et grands.
Compte tenu des circonstances un peu frisquettes et humides, la séance de tir à la carabine laser achetée grâce à une subvention de la Région est reportée à une date ultérieure.
Remercions ici Marie-Elise et Jean-Pierre, initiateurs de cette journée, pour leur qualité de l'accueil, toujours soucieux du mot, du geste qui viennent du cœur et qui font plaisir ! Encourageons Aline et Grégory à poursuivre leur démarche professionnelle ambitieuse ! Félicitons les enfants d'avoir su affronter des conditions atmosphériques peu clémentes. Dans ces terres tullinoises, saluons enfin la mémoire de Gérard dit « la Guiche »,
qui, il n'y a pas si longtemps, se faisait un réel plaisir d'être parmi nous tous.
Pour revenir finalement aux cabris, « stars » de cette journée de « ruralité », réjouissons-nous que, grâce à cette pluie pour eux tant attendue, ils pourront les prochains jours de nouveau sauter, jouer, gambader dans une herbe abondante redevenue verte, se transformer en belles chèvres et faire du bon fromage.... pour notre plus grand plaisir des yeux, du nez.... et du palais.
RM
*lafermedegalerne@gmail.com/ tph : 06 74 19 22 98
Lire l'article du Dauphiné Libéré ici
Témoignage de Jean-Pierre notre hôte avec Grégory à la Ferme de Galerne" ici

Plus qu'un bol de bon air !

> Actualités   05-04-2019

A une altitude moyenne de 700 m, un peu préservé par la pollution, ce plateau de St JULIEN de Ratz est réputé pour la qualité de son air. D'ailleurs le Centre de Pneumologie Henri BAZIRE a choisi de s'y implanter pour la prise en charge de patients atteints de maladies respiratoires.
Ce secteur de proximité sert de cadre à la prochaine randonnée programmée le 22 mai 2019 à l'intention des enfants et adultes handicapés. Ce 29 mars est consacré à une reconnaissance des 2 parcours de randonnée qui leur seront alors proposés.
Il est 10 Heure. Au rassemblement, le petit groupe de la SDSM est « renforcé » par 5 gamins de l'IME de VINAY qui profiteront , en avant-première, de la reconnaissance.. Depuis le parking des Gorges du Bret, l'itinéraire des IME emprunte le chemin empierré en direction du Grand Ratz, plein Sud , que nous abandonnons pour prendre à gauche une succession de larges sentiers qui nous amènent au bord de l'étang Bazire où est prévu le pique- nique rassemblant tout le monde, petits et grands, handicapés ou non . En effet une petite route goudronnée quasiment déserte et sans dénivelée fait le tour de cet étang et se prête fort bien à l'accompagnement des enfants de l'IMEP, immobilisés eux dans leur fauteuil.
Après le repas, la boucle de l'itinéraire des IME se poursuit en sous-bois ou bordure de champs jusque dans les gorges pittoresques et encaissées de la « Fontaine du viel homme » à proximité du parking de départ.
Au cours de ce trajet retour quelle ne fût pas notre surprise de rencontrer Jérôme*, en train de faire ressortir sur un papier un peu spécial, à l'aide de gros crayons de couleurs, les traces d'une souche d'arbre récemment abattu par les forestiers. Rencontre étonnante et rarissime d'un homme habité par une autre passion …
Au parking, il est alors 15 H00... Le timing est donc satisfaisant. Le parcours magnifique à travers cette ruralité éclairée aujourd'hui d'un soleil printanier accueillant est avalisée par tous, y compris par Jarod qui conclue spontanément : « Merci de venir avec nous en Montagne ». Formule « rigolote » mais tellement touchante au fond.
Si la météo est de la partie le 22 mai, cette journée « fête du handicap en montagne » s'annonce sous les meilleurs auspices !

Renvoi : Jérôme RUILLIER- consulter : « Quatre petits coins de rien du tout » et « Homme de couleur »

St Ours! C'est où ?

> Actualités   19-03-2019

Peu de gens connaissent ce secteur de forêts et pâturages qui s'élève dans la partie la plus septentrionale du Vercors, comme une proue de navire, entre Isère et « Dent de Moirans »,

au-dessus du « Bec de l'Echaillon »... Notre randonnée du jour part du parking du « Petit Port » hameau de Veurey – Voroize.
10 h! Tout le monde est là ! 30 gamins, 8 éducateurs et 15 SDSM, comme prévu. Quelques habitants du coin sont surpris de voir tant de monde d'un coup ... ! Retrouvailles entre potes, équipements des uns et des autres, photos de groupe... un petit café... et la colonne multigénérationnelle commence sa progression en forêt, sur un large chemin empierré, au pavage calcaire étonnamment bien conservé, dite « voie romaine ». Progression à vitesse réduite car la pente est ici soutenue... Il faut vite enlever une couche, boire un coup... marcher, souffler, monter ... Le 4 x 4 en serre-file récupère opportunément quelques vêtements superflus.
Les vestiges d'un téléphérique à l'ossature toute en bois témoignent d'une activité riche avant-guerre générée par les carrière de pierres du secteur… Ce calcaire vertacomicorien aux trois couleurs, blanche, ocre et rosé, était particulièrement demandé. Baptisé un peu pompeusement « reine des pierres », le calcaire de l'Echaillon orne de nombreux édifices de la région, mais aussi de la capitale et bien au-delà...
Plus haut, une patte d'oie propose à droite notre premier objectif, le « belvédère du Bec de l'Echaillon » (519 m) rapidement atteint. Cet observatoire bien aménagé permet une vue plongeante sur le « voironnais » et le nord- Isère. Protégé par des garde-corps, il nécessite de la vigilance car les falaises sont vertigineuses. Demi-tour, retour à la patte d'oie pour prendre cette fois la direction de « la Chapelle » ( 622 m ) baptisée comme telle mais qui n'en serait en réalité pas une...
En tous cas, étonnante et charmante petite structure en dur construite à même la falaise... ! Nouveau coup d'œil sur le bas -Grésivaudan, les Chambarans... avec toujours un minimum d'attention ( falaises..)
Avec l'accord des propriétaires, le groupe choisit de partir à flanc rejoindre plein sud , à travers la forêt, la vaste zone de pâturage où nous attend le 4x 4 salvateur chargé des glaciaires du pique-nique. Quelques rafales de vent nous privent de la belle vue sur les cimes enneigées de Belledonne / Chartreuse et obligent à un déjeuner en plein air, … mais relativement abrité, en sous-bois ! Tant pis pour la vue ! L'herbe n'a pas encore reverdi mais quelques jonquilles pointent le bout de leur nez, ici ou là.
La descente par la piste de « la Mort aux Boeufs »prévoit une visite à la ferme de St Ours, magnifiquement située plein Est juste en -dessous , où nous sommes accueillis de la meilleure des façons par un couple de... patous bien pacifique, tout heureux et fier de nous présenter sa récente progéniture forte de 4 chiots caressants à craquer ! De véritables peluches ! Timothée, un des garçons de la ferme, en rajoute encore un peu en portant dans ses bras quelques agneaux du troupeau. Ça bêle, ça tête ! Les enfants et les adultes sont conquis ! Quelque part heureusement que Dame vache et son petit rejeton de quelques semaines ont choisi de s'éloigner de la ferme sinon, nous y serions encore...
Quelques pas nous amènent au cœur de la ferme, sur la cour pavée où Anna , la maîtresse des lieux, est particulièrement heureuse de nous recevoir en rappelant qu'il y a quelques dizaines d'années ces murs plus que centenaires accueillaient une petite colonie d'enfants handicapés. Nous quittons à regrets ce lieu chargé d'histoire,
ses vieilles pierres patinées, son bassin taillé dans la masse orné de la croix de St André, sa vue dégagée... cette ferme « bien dans son jus » comme nous les aimons, et ses habitants tellement accueillants. Merci vraiment Anna et Timothée ! Bonne chance à vous !
Le temps s'est brouillé progressivement et laisse penser à quelques gouttes prochaines qui finalement nous épargneront . Il est néanmoins temps de rentrer.
Bienvenue à Christian avec son 4 X 4 et Daniel, les « petits nouveaux » de la SDSM qui se sont vite adaptés aux circonstances et ont ainsi contribué à la réussite de cette journée
RM

L'AGO au Clos d'Or !

> Actualités   19-03-2019

Retour cette année à Grenoble pour notre Assemblée Générale Ordinaire et plus précisément au « Lycée Hotelier du Clos d'Or » qui présente toutes les garanties nécessaires au bon déroulement de ce type de manifestation : grand parking, accueil chaleureux, salle de réunion équipée,

déjeuner copieux et de qualité, un service très attentif de la part des élèves… le tout à un prix très compétitif de 30 € tout compris !
Une quarantaine de personnes avait fait le déplacement dont nos très fidèles nonagénaires Pierre, Jean et Micheline. Amenés opportunément par Jean-Yves, 5 enfants hand de l'IME de Vinay assuraient une présence à la fois symbolique et sympathique à cette Assemblée.
Notre doyen René ( 99 ans!) n'a pas pu être présent cette année. Espérons que l'an prochain, il pourra être des nôtres !. Une pensée toute particulière a été portée à l'attention de notre compagnon Christian Baillus, membre actif, récemment décédé à l'âge de 83 ans !
Le bilan de l'activité 2018 et le programme prévisionnel 2019 ont fait l'objet de discussions constructives. Les demandes de subventions (Région, Caisse d'Epargne) ont également étaient évoquées.
Notre Président a une nouvelle fois exprimé le désir d'être remplacé. Raymond cessera ses fonctions fin 2019. Quelques « bonnes volontés » se sont fait connaître pour tenter de trouver la meilleure solution pendant cette année transitoire.
A signaler enfin que, sur proposition de la SDSM, Pierre Carry vient de se voir attribuer la médaille d'or de la Jeunesse et des Sports, récompense particulièrement méritée quand on connaît le parcours exceptionnel du récipiendaire.
RM

L'agenda

Aucun

Actualités

Vidéo de présentation de la SDSM38 : Voir !

Nos partenaires


Cliquez ICI pour en savoir plus sur nos partenaires.

Le bulletin

Recevez par email les dernières nouvelles en vous inscrivant au bulletin d'information !

Les dernières photos

Le forum

02-08-2019 : nettoyage forum de discussion (0)
19-03-2019 : activité du site (0)