Nous sommes 61 dont 36 enfants à participer à cette action "randos / nuitée en refuge millésime 2012" qui, côté ciel, ne se présente pas sous les meilleures hospices. Sans être idéales, les prévisions sont néanmoins acceptables ; alors, banco...!

Tout ce beau monde se retrouve au Désert d'Entremont au moment du pique-nique, presque sous le soleil. Deux groupes sont constitués : l'un vise, avec les plus "marchants", la boucle passant par le Col du Mollard et celui des Fontanettes, l'autre un simple aller-retour au Col du Mollard.
Une nouveauté dans ce groupe est l'utilisation d'une joëlette pour le transport de Samia. Éducateurs et SDSM s'y attèlent à tour de rôle. La pente faible et la piste bien entretenue facilitent la progression même s'il faut veiller à tout moment à conserver l'équilibre. Samia est enchantée.

Les 2 groupes se présentent vers 17h00 pour l'installation au "Gâte des Trolles". Au moment du dâner, chacun prend place pour déguster une succulente tartiflette préparée par nos hôtes Nathalie et Pascal. La rando de l'après-midi a aiguisé les appétits, le coup de fourchette s'active. Au moment ou les estomacs commencent à se remplir, Bernard nous propose une chanson de son répertoire faisant monter l'ambiance d'un cran. C'est le déclic. Après les applaudissements mérités, qu'elle n'est pas notre surprise de voir se succéder les enfants, chacun voulant à son tour pousser la sienne ! D'abord les plus exubérants puis les plus discrets! Étonnants, hilarants, émouvants. Nous ne savons plus. Tout le monde tape des mains. Nous sommes ravis, "scotchés".

Nous gagnons ensuite la salle de détente ou, grâce à une chaine stéréo mise gracieusement à notre disposition par nos hôtes, l'autre Bernard quitte sa spécialité de Guide de Haute Montagne pour se transformer en "DJ". Nous nous retrouvons sur la piste de danse improvisée ou enfants et adultes partagent des moments inoubliables. L'ambiance est à son comble mais après quelques numéros endiablés, il est maintenant l'heure du retour au calme et de la recherche du sommeil.

Au matin, il pleut finement. Le brouillard envahit les lieux. L'amélioration n'est prévue qu'à partir de midi. Profitant d'une accalmie, nous choisissons de constituer un groupe d'une dizaine d'enfants pour tenter la montée à la Croix de la Cochette tandis que d''autres vont visiter le village "typique" du Désert, la fromagerie locale ou choisissent des activités d'intérieur.

Malgré toute la volonté des "marcheurs", après une heure d'efforts, au moment ou la pluie s'intensifie, Pierre décide opportunément de renoncer en expliquant aux gamins combien, en montagne, il est important de savoir faire demi-tour à temps.

A midi, tout le monde se regroupe au Gâte ou Nathalie très compréhensive nous accueille à nouveau pour ces derniers moments de partage, forcément un peu nostalgiques, avant le retour dans nos résidences respectives.

Merci aux éducateurs ! Il faudrait créer des "GR de cÅ“ur", propose Jean-Yves !

Salut les gamins et bravo! A très bientôt, en montagne ! Les "GR de cÅ“ur" existent et c'est vous qui nous montrez le chemin !

Merci vraiment de nous donner l'occasion de vivre des moments exceptionnels remplis d'émotions fortes !

Historique des actions nuits en refuge :
–2010: refuge de l'Etendard
–2011: Chamrousse
–2012: Désert d'Entremont
–2013: refuge de l'Alpe de Villar d'Arène ?


Télécharger l'article paru dans le D.L.