Oui, cette année, pas de problème généré par le manque d'enneigement ! Les montagnards sont ravis de retrouver ces belles épaisseurs de neige des vrais hivers d'antan !
La station de MEAUDRE a accueilli les 3 "lundis- ski" réservés aux 3 ou 4 gamins polyhandicapés de l'I.M.E.P. qui y participent. Compte tenu des excellentes conditions d'enneigement Pierre et ses coéquipiers souhaitent donner à ces enfants un "bonus" en organisant un quatrième lundi, après les vacances de février.
Rappelons qu'il faut être bon skieur pour guider ces fauteuils ski et pas moins de deux pour leur embarquement et débarquement du télésiège, manÅ“uvre facilité par la complicité de l'employé des remontées mécaniques. Les enfants effectuent de 3 à 4 descentes dans l'après-midi. Indépendamment du ski, cette activité s'accompagne de contraintes annexes moins visibles mais nécessaires comme la prise en compte des fauteuils, leur transport sur remorque aller et retour etc. Toujours fidèle au poste depuis les débuts, Pierre (aidé de ses coéquipiers du jour) s'y emploie bénévolement et discrètement sans ménager sa peine, sans compter son temps !

La station voisine d'AUTRANS a servi de support aux enfants de l'I.M.E. de VINAY pour une semaine de ski pilotée par Jean Yves, notre éducateur référent. Là aussi, excellentes conditions d'enneigement même si la température matinale du plateau est plutôt "frisquette" (-15°C). Il faut vite se mettre en action !
Là, pour la S.D.S.M., pendant 2 journées, depuis quelques années, c'est la cordée d'inséparables Jean Louis et Jean Pierre qui Å“uvrent, aux côtés des éducateurs, pour faire skier Sania (que nous avons emmené en joëlette en randonnée) et Damien. En outre, les compétences techniques de Jean Pierre sont souvent sollicitées pour réparer les fauteuils ! A noter cette année, la présence sympathique de l'agent d'entretien de l'I.M.E. et d'un Papa pour renforcer les adultes.

Autres ceux déjà cités, "poumons" de l'activité, ont participé cette année les SDSM suivants : Bernard, Thierry, Alain, Michel, Gérard (2) et Marc.
Merci et Bravo à eux !