Notre Association repose sur des bases solides constituées par les anciens du Secours en Montagne, de tous grades, de tous âges, de toutes origines, titulaires de l'Insigne Fédéral de Secours en Montagne. Une des vertus de la S.D.S.M. est de fédérer ces "membres actifs" venant de ce qui est convenu d'appeler "les partenaires institutionnels du Secours en Montagne" : le P.G.H.M., la C.R.S. des Alpes, le S.A.M.U. de GRENOBLE et de la Base hélicoptère Sécurité Civile du Versoud.
La S.D.S.M. n'aurait pas pu se "réveiller" sans la volonté des "vétérans" bénévoles trop heureux eux aussi de se retrouver, de nouer le contact avec leurs successeurs, les ex-sauveteurs professionnels du Service Public et de participer à ce nouvel allant de leur Association pour laquelle ils ont beaucoup donné surtout avant 1958. Sept d'entre eux, la plupart nonagénaires bien sonnés, toujours avec nous par la pensée parfois même sur le terrain, sont heureux de nous ouvrir leur riche mémoire.

La S.D.S.M. a voulu leur réserver les premières pages du "livre d'Or", en forme d'hommage respectueux pour tant d'années de fidélité à notre Association.
Notre Association repose également sur la dizaine de membres titulaires des plus hauts diplômes d'Etat de la spécialité : Guide Haute Montagne, Moniteur de Ski et Moniteur Spéléo sans lesquels il serait tout simplement impossible administrativement d'emmener des enfants en montagne. Qui peut mieux qu'eux prétendre à tant d'expériences alpines après plusieurs décennies passées en première ligne, dans des conditions souvent difficiles, au cÅ“ur des postes de secours notamment à la Bérarde.
N'oublions pas nos équipes cynophiles qui font partie des premiers intervenants sur les lieux d'avalanche. Le flair du chien reste un des précieux moyens pour retrouver vivantes des victimes ensevelies ou suivre la trace d'une personne disparue.
Saluons aussi nos amis "hélico" qui totalisent des milliers d'heures de vol, les uns "au manche" les autres "au treuil" dans leur "alouette bienaimée" se faufilant dans les fonds de vallée évitant les obstacles en tous genres (câbles, arbres..) ou rasant au plus près, malgré les rabattants, les parois les plus vertigineuses de l'hexagone. Les moyens aériens interviennent dans la majorité des interventions de secours.
Un coup de chapeau à nos "toubibs d'altitude", médecins–réanimateurs, et plus généralement le personnel médical, qui apportent au plus près, au plus haut, leur immense savoir pour sauver les victimes, soulageant leur douleurs et permettant leur transport à l'hôpital dans les meilleurs conditions possibles.
Un grand merci à notre éminent juriste montagnard, magistrat de haut rang, sur qui nous pouvons compter pour nous éclairer sur les délicates implications judiciaires consécutives aux accidents de montagne notamment en matière de responsabilité. Pour les gendarmes du P.G. ou les policiers de la C.R.S., une fois la partie technique du secours réalisée, il faut rédiger la procédure judiciaire transmise au Parquet qui décide des suites à donner.
Et puis, il y a les autres appelés statutairement "membres associés" dont on parle peu mais qui sont là, discrètement, pour "rendre service" et participer à cette généreuse démarche à l'égard des enfants handicapés.
Les hasards de la vie ne les ont pas conduits à faire carrière dans le secours en montagne. Ils y auraient peut-être réussi mais ils ont fait autre chose, tout aussi louable, tout autant honorable. Ils sont avec nous, avec le même état d'esprit, totalement intégrés, indispensables à la bonne marche de notre Association.
Les montagnards savent que la force d'une cordée repose principalement sur la complémentarité technique et morale des membres qui la composent. Nous pouvons transposer ce principe à la S.D.S.M. dont le concept fédérateur de toutes ces expériences, de toutes ces énergies au profit des enfants handicapés est unique en France, peut-être même bien au-delà.
Réjouissons-nous de sa richesse et faisons en sorte qu'il perdure longtemps avec les mêmes valeurs de bénévolat et de solidarité pour poursuivre ensemble le chemin des Hommes de bonne volonté .

Légendes Photos :
(1) Pierre Girod, Vétéran, Guide de Haute Montagne reçoit la distinction "Grand Or de la S.D.S.M."
(2() La S.D.S.M. fête les 70 ans de René à la Grande Arche de l'Aup du Seuil