Il fallait beaucoup de chance pour que cette "journée découverte" se déroule suivant le programme établi. D'abord une bonne météo ensoleillée permettant aux enfants de profiter de la vue sur la montagne pour meubler un long voyage en car. Ensuite, une température agréable pour un pique –nique en plein air confortable, si possible sans vent. Enfin, une disponibilité de l'hélicoptère souvent sollicité en cette période pour des interventions sur piste ou ailleurs..

Ce 11 mai, il fait beau. Au fur et à mesure de la montée des 21 virages les enfants découvrent le panorama superbe des cimes enneigées..Vers 11h15, tout ce petit monde arrive à l'altiport.
L'hélico est là, stationné sur le tarmac ; il faut de suite en profiter. Rapide pose devant l'appareil pour la traditionnelle "photo de groupe" puis Pascal, notre guide du jour nous emmène à proximité des lieux aménagés spécialement pour l'exercice. Le vrombissement des pales se fait déjà entendre et les gamins scrutent attentivement le ciel sans nuage pour voir l'appareil qui apparait soudainement derrière une petite crête. Rapide tour de repérage et l'appareil se stabilise, la porte s'ouvre et une équipe cynophile (Thierry et son chien Falco) descend en bout de câble, touche terre et de suite se met à prospecter. Falco, magnifique Berger Allemand noir, cherche, marque,gratte et découvre la première victime

Par des mots simples, Pascal explique le travail des chiens sur un cône d'avalanche, fait prospecter d'autres équipes, puis propose aux gamins de jouer à leur tour la victime. Beaucoup se portent volontaire : "M'sieur ! J'peux aller dans le trou ?"

Alors tour à tour, quelques enfants volontaires assistés d'adultes se glissent dans les trous pour être découverts quelques minutes plus tard. Ne doutons pas que le bruit du chien prospectant à la surface de la neige, son empressement à gratter quand il perçoit les premières effluves, l'apparition de son museau perçant les dernières couches de neige resteront dans les mémoires des enfants (et des adultes) !
Le temps a passé très vite. Il est maintenant le moment de se restaurer tandis que l'appareil de la Sécurité Civile se fait à nouveau entendre, cette fois pour un vrai secours. Le groupe encore ébahi par ses belles images profite des rayons de soleil mais il faut rentrer car la route est longue..
La réussite de cette belle journée est vraiment l'illustration du fait que lorsque les gens oeuvrent ensemble, la montagne se transforme en or ! Ce qui est illusoire devient possible ! Un grand bravo et merci à Pascal et ses équipes cynophiles de l'A.N.E.N.A., à l'équipage de la Sécurité Civile, au Poste de Secours ( CRS cette semaine..), au service des pistes de la station.

La chance était aussi avec nous. Alors !?
Voir l'article du Dauphiné Libéré