Il y avait essentiellement deux groupes rassemblés au Centre Funéraire ce 21 mai pour accompagner Raymond, une dernière fois:
- d'une part, beaucoup d'anciens paras , coiffés de leurs traditionnels bérets rouges ou verts, arborant fièrement leurs décorations pendantes, saluant respectueusement l'un des leurs, toujours le petit doigt sur la couture du pantalon et claquant du talon.
- d'autre part, un grand nombre d'ex- sauveteurs en montagne, principalement des Guides ou compagnons de cordée des CRS , du PGHM, venus de GRENOBLE mais aussi de BRIANCON, ALBERTVILLE et CHAMONIX.

Ces 2 groupes représentaient bien la personnalité de Raymond, le soldat de l'Indochine, du Commando Guillaume, de l'Algérie. C'est notamment dans ces combats meurtriers lointains que Raymond avaient acquis ses lettres de noblesse notamment la Légion d'Honneur (DPLV). Puis, toujours sous l'uniforme, le grand épisode CRS et la spécialité du Secours en Montagne ou il était un leadeur naturel unanimement apprécié.

Alternant avec des chants paras, la cérémonie était ponctuée de 3 allocutions complémentaires retraçant bien l'immense parcours et la personnalité de Raymond : celui de Jean-Louis GRAND, son "ex-patron" à la C.R.S. des Alpes, de Pierre CARRY, son ami guide de toujours, et d'un ex-Colonel de l'Armée.
Enfin , une de ses petites filles a voulu dire par un témoignage poignant l'amour qu'elle portait à son "Pépé".
Belle cérémonie, très digne, avec ce cercueil drapé des couleurs de la France devant 6 porte-drapeaux au garde-à-vous !
Vibrant et dernier hommage à Raymond GREN qui le méritait bien !

Voir le discours de J.L. GRAND
Lire l'intervention de Pierre CARRY