La S.D.S.M. initie onze enfants handicapés à l'accro- branches










LE SAPPEY - Douze retraités du secours en montagne (C.R.S. et P.G.H.M.) ont encadré mercredi 11 mai une visite de onze enfants handicapés au Parc indian forest de Chartreuse, au Sappey ou ils ont pu s'initier à l'accro-branche, à l'initiative de la Société Dauphinoise de secours en montagne (S.D.S.M.).
Les enfants venaient des instituts (I.M.E.) du Pôle enfance Centre Isère de Vinay et de Voreppe. Ils ont été accueillis par le responsable du Parc, Pascal Choudin. La sortie était offerte aux enfants et encadrée à titre bénévole par les adhérents de la S.D.S.M.

Sanglés dans des cuissards, munis de longes et de mousquetons, les enfants ont été guidés sur divers parcours.
Chaque enfant était accompagné par un ancien secouriste. Les moniteurs du parc surveillaient les évolutions de l'ensemble du groupe, prêts à venir en renfort à la moindre alerte. Les enfants, pour la plupart des adolescents, ont ainsi été guidés sur divers parcours, d'abord rapprochés du sol, puis de plus en plus haut dans les airs, d'arbre en arbre.

Après un temps d'adaptation et quelques frayeurs initiales, ils se sont déplacés sur les câbles, ont traversé des ponts suspendus et surmontés divers obstacles, tous plus mouvants les uns que les autres, pour terminer par des tyroliennes; un délice évident pour certains.

La journée s'est déroulée dans les éclats de rire et la bonne humeur, à la satisfaction de tous, moniteurs du groupe, enfants et membres de la SDSM. "Finalement, on s'est presque autant amusé qu'eux", a reconnu un ancien de la CRS Alpes. Moniteurs et monitrice ont opiné du chef. Parmi les enfants, Joakim a assuré "n'avoir pas eu peur". Jennifer a déclaré "c'est trop bien", et Loïk, qui "a eu peur sur la luge" (suspendue à des câbles) a été difficile à persuader de ne pas faire un tour supplémentaire de tyrolienne. Il fallait partir et regagner les instituts. "On reviendra le faire en 2012", a dit Joakim.