LE VERSOUD, 11 juin 2001 – Une délégation de la Société Dauphinoise de secours en montagne (SDSM) a assisté à la commémoration du cinquantième anniversaire de la création du Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de l'Isère, placée sous le haut-patronage de Pierre Mazeaud, ancien ministre, ancien président du Conseil constitutionnel et alpiniste de grande renommée.

La cérémonie a été présidée par le général de division, , commandant la zone de gendarmerie, Jacques Grandchamp, en présence du député-maire de Grenoble, Michel Destot, des organismes partenaires du secours en montagne, de nombreux élus et, naturellement, de Pierre Mazeaud.

Des secouristes ont reçu une décoration en reconnaissance "de leur courage et de leur dévouement", et une stèle commémorative dévoilée. Le général de division Jacques Grandchamp, a indiqué, au cours de son allocution, qu'au terme d'une concertation une récente circulaire du ministère de l'Intérieur est venue conforter dans ses missions de secours en montagne les unités spécialisées comme le P.G.H.M. et la C.R.S. des Alpes.

Plusieurs discours, sur lesquels nous reviendrons, ont été prononcés, par les responsables, les élus et le Chef d'escadron commandant le P.G.H.M. de l'Isère, Sébastien Rigault, devant une très nombreuse assistance. Les festivités se sont prolongées toute la journée.

Témoignage de Marc LAFOND

Assistant, samedi 11 juin, à la commémoration du cinquantième anniversaire de la création du Peloton de gendarmerie de haute-montagne, Marc Lafond, pionnier du secours héliporté, mécanicien copilote en retraite et membre du bureau de la SDSM, nous livre son témoignage.

..." La météo favorable a permis aux amoureux de la montagne, avec leur famille, de venir profiter de cette journée de plein air et d'assister aux différentes démonstrations mises en Å“uvres par les organisateurs de la fête. Les commentaires allaient bon train et l'émerveillement des enfants était sans limite, particulièrement aux moments des différents treuillages aériens et tyroliennes. Le clou du spectacle fut, à n'en pas douter, la descente des Maitres-chiens et de leur compagnon à quatre pattes !

Après une démonstration de maniabilité, l'hélicoptère se posait enfin et le bruit des turbines cessant fut compensé presque aussitôt par le brouhaha des questions posées à l'équipage.

Cette fascination m'interpelle toujours autant après tant d'année !!

René Petelaz, 90 ans, vétéran du secours, membre du bureau de la Société dauphinoise de secours en montagne, est venu en voisin de Bernin, à vélo ; bel exemple de solidité et de fidelité, ne dit on pas ”que la Montagne conserve”

Buvette et rafraichissements étaient au programme d'une journée d'exception à refaire ! "...