Ton chemin a croisé celui de la SDSM, il y a bientôt 20 ans, pour les premières sorties « montagne » avec « Gachetière »…

Ton esprit quelque peu « rebelle » d’éducateur « baba-cool »se demandait bien alors ce que venaient faire ces gendarmes et CRS dans le milieu du handicap, toi qui ne connaissait ces « forces de l’ordre » qu’à travers les manifs mouvementées ou autres contrôles routiers intempestifs..
Et puis, progressivement, la mayonnaise a pris. Nous nous sommes compris, guidés par le même objectif, celui de s’occuper au mieux des enfants handicapés. Tu avais à cœur cette motivation qui trouvait probablement sa source dans ta propre enfance, elle aussi pas vraiment veinarde.
Pour organiser ces sorties montagne, tu ne comptais pas les heures, ne ménageais pas ta peine. Ta disponibilité constante, ta positivité, ton entrain communicatif faisaient plaisir à voir. Les gamins le sentaient, te suivaient volontiers et te le rendaient bien. D’ailleurs, beaucoup maintenant adultes se rappellent encore de toi !
Au fil des ans, nos relations n’ont fait que se consolider pour devenir plus que cordiales, harmonieuses ! « Bon vivant », tu appréciais les railleries, taquineries, galéjades qui fusaient entre nous ; elles nous rapprochaient plus encore. Nous étions devenus « bons potes», sur la même longueur d’onde, motivé par le même idéal.
Nul doute qu’à la retraite, tu aurais rejoint sans tarder les rangs de la SDSM pour continuer avec elle le chemin des hommes de bonne volonté assistant ces gosses injustement pénalisés dès la naissance.
La destinée en a décidé autrement, trop tôt, implacable, vacharde.
Pas de chance pour personne .. !
RM

Témoignage d'une de ses filles
Témoignage d'une de ses filles