En cette fête de Toussaint, le soleil persistant encourage à bouger pour profiter au mieux de ces conditions exceptionnelles !
Alors, en prévision des activités 2018 avec les enfants hand IMEP / IME, une reconnaissance SDSM s’organise à partir de la Porte de l’Enclos (à la sortie de St Pierre de Chartreuse, dans les gorges du Guiers Mort) jusqu’au belvédère des Sangles via le pâturage de Vallombré et le Habert de Malamille .
Ce secteur chartrousin de « proximité » est finalement assez peu connu des randonneurs qui préfèrent s’enfoncer plus avant dans le massif. Pourtant le décor en « carte postale » qu’il offre depuis l’alpage de Vallombré, vaut à lui seul le déplacement. Ici, pas de pylône, pas d’immeuble, pas de remontée mécanique… mais des forêts aux couleurs d’automne, des alpages, le Monastère, la Correrie, le Grand Som…le silence ! Arrivé au Habert de Malamille, que dire de ce habert « habitation/ bergerie » architecture typique Chartreuse calé là au pied du cirque « Arête du Bérard/ Collet/ Charmant Som / Col de la Cochette », habert qui trône impassible, solide gardien des lieux certainement depuis des siècles.

Poussés, tirés par les valides, les enfants en fauteuils parviendront sans doute ici après quelques kilomètres d’une route forestière en grande partie goudronnée et parfois en pente soutenue. Les gamins des IME poursuivront eux à plat un large chemin qui mène au « Belvédère des Sangles » dominant d’une centaine de mètres la vallée du Guiers mort. Compte tenu de cet à-pic impressionnant, des précautions de sécurité devront être observées à l’approche du belvédère!
A noter que quelques adultes en situation de handicap du foyer d'hébergement Béalières/Prélong des FAG (Foyers de l'Agglomération Grenobloise) et l’Association CHAM, amie de la SDSM, seront invités à participer à cette journée de solidarité fédérative qui s’annonce particulièrement riche en émotions.
Au retour, il est encore temps au pied du Pic de l’Oeuillette, de « jeter un œil » à la partie amont du « Sentier des Pêcheurs » récemment aménagé le long du Guiers. Sans doute à l’avenir un objectif intéressant pour les gamins handicapés en période estivale au moment de la recherche d’un peu de fraîcheur !

Mais nous ne voulons pas quitter les lieux sans visiter la « Grotte de la Passerelle » profitant du meilleur guide qui soit puisque notre webmester Daniel en a été l’un des explorateurs. Cette résurgence du Charmant Som se situe rive gauche en amont de la passerelle. Son porche mesure 30 m de large et 15 m de profondeur. En juillet 76, Daniel a « ouvert » les siphons 2 et 3 qui comptent parmi les plus grandes zones noyées de Chartreuse (35 m de profondeur, 300 m de long.. ). Evidemment, l’exploration de cette grotte est réservée aux spéléos/plongeurs de haut niveau !
Mais la journée n’est pas finie ! A l’occasion d’une halte dans la vallée, Daniel sort son attirail de cinéaste amateur du coffre de sa voiture pour commencer les premières prises d’interviews du film SDSM qu’il projette de réaliser.
Encore une journée de reconnaissance bien remplie et oh combien enrichissante !