Esther naît le 27 septembre 1944 à Bourg d’Oisans. Elle passe sa petite enfance au Rivier d’Ornon puis au Freney d’Oisans. Enfin de 5 ans à 21 ans à St Sorlin d’Arves, Savoie, pays de son enfance, cher à son cœur.
Son papa, Lucien AMIEUX* est natif des Cours, hameau typique perché dans les hauts de Villar d’Arene, face à la Meije. GHM, moniteur de ski, professeur à l’ENSA, etc… Lucien a laissé son nom à « La Vire Amieux » passage célèbre de l’ascension face nord de ce sommet mythique
Sa maman Suzanne, lyonnaise d'origine alsacienne, passionnée par la montagne, enseigne à l’école d’Ornon – Isère.
Après Esther, un petit frère Auguste arrive au foyer en 1958.
Le bac en poche, Esther part enseigner en Haute-Marne, puis dans les Yvelines, l'Isère (les Aymes de Mizoën), le Dévoluy - Hautes Alpes, la Savoie.
L'été
1963, elle rejoint « La Bérarde » où Aristide Rodier lui confie le Syndicat d'Initiative de la vallée du Vénéon.
Esther épouse en 1970 Robert EISELE (« Roby » décédé en 1994) GHM et Chef des pistes de Miribel- Mortaret. De leur union, nait leur fils Frédéric.
Evoluant depuis sa naissance au milieu des montagnes, Esther admire sa beauté et sa grandeur, mais elle sait aussi qu'elle peut être dangereuse et cruelle ! Elle est très proche des sauveteurs l’été au poste de secours et n’hésite pas à se rendre utile. Certains l’appellent « le onzième homme » de l’effectif déplacé à La Bérarde. Très solidaire, elle voue aux sauveteurs un attachement, un respect, à l’origine d’une amitié indéfectible naît en 1963 et toujours oh combien présente aujourd’hui !
Sensibilisée par le handicap, Esther, institutrice à Salins -les-Thermes, membre de l'association « Handi Vie » participe en 1961 à la création du CAT (Centre d'Aide par le Travail) à Aigueblanche et, dans la foulée, du Foyer logement « Le P'tit Nice » devenu actuellement « Les Papillons Blancs » à Moutiers.
Passionnée aussi par les Arts Martiaux et particulièrement le Karaté, Esther, 2ème dan, monte 5 fois (3 Or, 1 Argent, 1 Bronze) sur le podium des championnats de France de katas dans la catégorie « vétéran ».
Juge et arbitre de Ligue de karaté, elle passe de nombreuses années ses dimanches dans les gymnases.
Retraitée de l'Education Nationale, nommée par l'Inspecteur d'Académie de la Savoie, elle est pendant 17 ans « Déléguée de l'Education nationale ».
Pour toutes ses qualités sportives et associatives, sur proposition de la SDSM dont elle est une fidèle adhérente, Esther vient justement d’être décorée en janvier dernier de la « Médaille de Bronze de la Jeunesse et des Sports et de l’Engagement Associatif ».
RAYMOND MOLLARET
Renvoi :
• Voir réception officielle à la CRS Alpes de Lucien AMIEUX et Esther le28 mai 1997, en présence notamment Cdt MOLLARET, Pierre CARRY et Alain LOIGEROT

Livre d'or de L. Amieux ici