"Le bonheur est dans le pré.... "

Pour cette rituelle "rando cadres raquettes" consacrée cette année au "Tour du plateau de Sornin", la neige, déjà bien remontée sur ces contreforts sud/est du Vercors chauffés par les premiers rayons de soleil, n'encourageait pas les participants à se charger inutilement. Alors, cet équipement hivernal restera dans les coffres des voitures stationnées sur le petit parking du Fournel.
Le balisage invite à prendre le chemin qui monte d'abord entre des maisons du hameau. Puis, très vite, il se rétrécie, s'engage résolument en pente régulière dans la forêt.
Nous ne sommes pas sur une piste forestière mais bien sur un traditionnel chemin de montagne, avec son pavage irrégulier poli par les millions de passages des hommes, des animaux, des tombereaux, depuis des lustres. De grosses pierres plates dressées de chaque côté entre les frênes séculaires le jalonnent et empêchent de piétiner les prés voisins.

Nous débouchons assez rapidement sur le plateau et admirons le bassin ovoïde en pierre taillée dans la masse ou l'eau, bien fraâche et limpide, coule à flots.

L'itinéraire se poursuit au nord en direction de la "Dent du loup" qui domine toute la vallée du bas Grésivaudan. Il est pile midi quand nous arrivons au coquet chalet d'alpage ou chacun sort de son sac sa spécialité liquide ou solide, salée ou sucrée, "maison" bien sûr. Les sacs sont moins lourds quand nous repartons. Heureusement car, invitée surprise, la neige est encore bien là, abritée dans ce secteur plus au nord. La progression est soudain aléatoire et pénible sur cette neige cassante ou il faut sans cesse lever les pieds. Enfin, après une petite demi-heure, le plateau est de nouveau en vue et nous profitons de cette douceur printanière, allongés dans cette prairie pas encore verdoyante mais tellement accueillante. Il fait si bon au soleil !

Nous choisissons de rentrer, un peu à regret, et optons pour une "variante" qui emprunte un bout de G.R. que nous abandonnons plus loin avant de plonger à gauche dans un petit sentier assez raide mais bien tracé qui nous amène rapidement au Fournel.
Nous nous félicitons de découvrir encore des circuits de rando de proximité, ballade de moyenne montagne accessible dans des lieux authentiques qui racontent encore quelque chose.
Mais plus encore, nous étions heureux d'y accueillir Jean-Pierre, ex-directeur du pôle- enfance et des éducateurs référents passionnés. C'est avec Jean-Pierre, il y a plus d'une dizaine d'années, que nous avons lancé l'idée de faire encadrer les sorties montagne par les anciens du secours. Evidemment, nous nous sommes rappelés ces premiers pas émouvants avec les enfants de l'IMEP à Gève et réjouis du chemin parcouru depuis. Malgré son éloignement géographique relatif, Jean Pierre reste fidèle à la S.D.S.M. et tient chaque année à partager avec elle ces moments forts de retrouvailles sur l'alpe.

Que ces relations humaines perdurent longtemps ! A l'année prochaine !
Samedi, au "Tour du Plateau de Sornin", le bonheur était bien dans le pré...